Le jardin-forêt : qu'est-ce que c'est ?

Article, Jardin-forêt, Permaculture -

Le jardin-forêt : qu'est-ce que c'est ?

Le jardin-forêt, également appelé forêt-jardin ou forêt comestible, est l'art d'imiter le développement forestier en intégrant des espèces comestibles dans le but de produire des fruits, des noix, du miel, du bois, des plantes aromatiques et médicinales, des champignons,...

 

Plusieurs strates composent le jardin-forêt : 

Toutes ces strates sont agencées pour que chaque végétaux aient accès à la lumière suivant ses besoins. Le nombre de strates dépendra de l'espace disponible car le jardin-forêt peut être réalisé sur plusieurs hectares ou sur quelques mètres carrés.

  1. Canopée : Comporte les plus grands arbres. Dans notre climat, il peut
    s'agir des noyers, des châtaigniers et des pommiers du Kazakhstan.
  2. Petits arbres : Constituée d'arbrisseaux, comme les noisetiers, les asiminiers ou les poiriers.
  3. Arbustes : Groseilliers, baie de mai, aronie,...
  4. Herbacées : Celle des plantes herbacées comme la rhubarbe, la consoude ou la sauge.
  5. Racines : Rhizomes, tubercules, bulbes comestibles et plantes à racines.
  6. Couvre-sols : La canneberge ou la fraise par exemple.
  7. Grimpantes : Kiwi, vigne, akébie,...

    Le point culminant de la succession écologique en Europe est de manière générale la forêt. C'est-à-dire que sur une parcelle sans intervention humaine, la forêt va s'installer sur celle-ci. Prenons l'exemple d'une prairie en friche, des hautes herbes viendront s'installer puis des ronces ensuite se développeront des arbustes pionniers pour que des hêtres et des chênes (par exemple) puissent s'y épanouir pendant plusieurs centaines d'années. 

    Pour créer une forêt comestible il suffit d'accompagner la nature en intégrant des espèces végétales comestibles majoritairement pérennes ou vivaces et de choisir quelles plantes conserver, intégrer ou tailler.

    Les avantages du jardin-forêt :

    De nombreux avantages en découlent comme la présence d'une grande biodiversité l'autonomie en eau et en intrants, des récoltes étalées dans le temps, un système résilient et pérenne,...

    C'est un véritable endroit de détente, de reconnexion à soi et de repos. Quelle joie de se promener dans sa forêt comestible et d'y cueillir des fruits, d'y écouter les oiseaux chanter et d'y observer les abeilles butiner. 

     

    Voici deux exemples de jardin-forêt :

           1. Le jardin-forêt de Mme Brevery à Neufchâteau. 

           

           2. Le jardin-forêt des Fraternités Ouvrières à Mouscron. 

    Chez Arbuste Fruitier, nous plantons sur notre terrain un jardin-forêt dans le but de multiplier les espèces végétales qui s'y trouvent, de produire une abondance de récoltes tout en continuant à y planter des arbres. Une éthique visant à vivre en harmonie avec la nature et le vivant tout en respectant ceux-ci. 

    Nous pensons que le jardin-forêt est le système vivrier le plus abouti et est une des solutions pour l'avenir.  

    Plantons l'abondance aujourd'hui pour que nos enfants puissent en profiter demain. Faisons fructifier la biodiversité !