Pacanier 'Pawnee' - Carya illinoinensis

  • En solde
  • Prix régulier €40,00
Taxes incluses.


Le pacanier (Carya illinoinensis), également connu sous le nom de pacane ou noix d'Hickory, tire son appellation du nom anglais du genre Carya. Il est parfois appelé "noyer de pécan" en raison de son appartenance à la même famille que le noyer (Juglans regia), à savoir les Juglandacées. Originaire d'Amérique du Nord, le pacanier présente une grande rusticité, pouvant résister à des températures aussi basses que -20°C. Il affiche une croissance relativement rapide, se transformant en un majestueux arbre au port élancé et à la cime arrondie, atteignant une hauteur impressionnante de 25 à 30 mètres.

Le Pacanier : Un arbre au défi des étés courts

Malgré sa robustesse, le pacanier est relativement rare dans nos régions, principalement en raison de son adaptation limitée à nos étés qui ne sont ni assez longs ni assez chauds pour répondre à ses besoins idéaux. Il préférerait un été s'étalant sur une période de six mois ! Sauf pour les variétés ultra-northern à maturité de fruits précoces. Ses feuilles caduques peuvent atteindre jusqu'à 50 centimètres de long et sont composées de folioles oblongues qui prennent de magnifiques teintes chaudes à l'approche de l'automne.

Après une saison hivernale froide indispensable, les chatons pendants de couleur jaune-vert émergent en juin sur cet arbre monoïque, atteignant parfois une longueur impressionnante d'environ quinze centimètres. Cette apparition tardive évite généralement les risques de gelées tardives. Les fleurs femelles, plus discrètes, se forment sous la forme de petits épis dressés situés sur les nouvelles branches. Les insectes pollinisateurs sont responsables de la fécondation, souvent réalisée sur un seul arbre, bien que la présence de deux arbres favorise une pollinisation croisée plus efficace.

La noix de pécan

Le fruit oblong, mesurant entre 4 et 6 centimètres de long, se présente sous la forme d'une drupe déhiscente constituée d'une enveloppe verte épaisse qui s'ouvre pour révéler un noyau lisse et brun, à l'intérieur duquel se trouve l'amande bilobée que nous consommons.

Cette amande oléagineuse, au goût similaire à celui des noix mais plus riche en matières grasses, est extrêmement énergétique avec 700 kilocalories pour 100 grammes. Elle renferme environ 72% de lipides, 10% de protéines, ainsi que des vitamines B1, B2 et E, ainsi que du fer.

À propos de cette variété 

Variété partiellement autofertile, productive et de très bonne qualité gustative. Maturité précoce.

Fiche technique :

  • Famille : Juglandaceae
  • Pollinisation : Nécessite un pacanier de groupe B pour la pollinisation. (Partiellement autofertile)
  • Exposition : Soleil mais ombragé dans sa jeunesse et protégé des vents 
  • Type de sol : Riche en humus et bien drainé. 
  • Rusticité : -20°C
  • Arrosage : Arrosage lors de la plantation. Faible besoin par la suite.
  • Entretien : Taille douce pour fruitier.
  • Période de plantation : Septembre à juin hors période de gel ou de sécheresse. 
  • Hauteur : 25 à 30m
  • Largeur : 15 à 20m
  • Feuillage : Caduc
  • Floraison : Mai/juin
  • Récolte : Octobre
  • Consommation : Noix mangées fraîches ou séchées
  • Remarque : En fonction des conditions météorologiques, plantez votre pacanier et installez un bon paillage (paille, foin, BRF,...). Surveillez les besoins en eau de votre fruitier les premières années.